1 800 561-1008

25 février 2015
Pourquoi garder des vendeurs de 8 à 10 véhicules par mois qui vous font perdre 500,000$/année?

 

Selon les études et nos observations du marché automobile au Québec, environ 75% des conseillers aux ventes qui travaillent chez un concessionnaire automobile font un salaire moyen de 48,000$ par année. C’est 80,000$ par année qu’ils devraient faire, pourquoi?

Avec ce niveau de revenu, vos conseillers seront moins stressés de rencontrer leurs obligations financières à chaque mois. Ils seront plus heureux donc ils vont offrir une meilleure expérience d’achat à vos clients.

Et vous chers propriétaires, directeur général ou directeur des ventes, vous allez atteindre plus facilement vos objectifs du manufacturier, vos bonus de performance, vos ristournes du manufacturier et diminuer vos pertes de revenus à cause du nouveau conseiller qui « brule » des clients.

A titre d’exemple, en 2014 nous avons analysé les fuites d’opportunités de 10 nouveaux vendeurs pendant 90 jours ( en magasin, téléphone, internet, ventes privés, etc). En moyenne, chaque vendeur a généré un manque à gagner de 10 véhicules et ou 15,000$ de profits bruts.

Nous estimons que le propriétaire d’une concession automobile perd environ 500,000$ en profits bruts par année à cause des mauvais choix de candidats et des programmes de rémunération inefficaces. C’est 5,000,000$ pour une période de 10 ans.

Vous désirez mettre fin à cette fuite de profit?

 

Je vous invite à visiter notre programme de transformation sur www.turbo30.ca